Colloque soutien aux tuteurs familiaux

Au fil de la vie associative

Le 8 novembre 2012 a eu lieu au restaurant Le Grand Large de ploufragan (ESATCO - ADAPEI22) un colloque sur les dispositifs de soutien aux tuteurs familiaux.
Organisé conjointement par la Direction départementale de la Cohésion Sociale, l'ACAP, l'Udaf et l'APM ce colloque réunissait des participants des Pays-de-la-Loire et de Bretagne.

Ci-dessous le lien pour accéder aux informations d'Armor TV du 7 novembre 2012 sur le colloque :
http://www.armortv.fr/emission/journal-du-07-novembre-2012,1,3176.html

De gauche à droite premier plan: Mme CARLUER, directrice de l'Udaf, M BUZZI, directeur-adjoint de la DDCS, M GACEL, président de l'APM. Au deuxième plan M LEBORGNE, président de l'Udaf, M DUMONT, président de l'ACAP, M MARCHAND, directeur de l'APM, M PASSAVANT, directeur de l'ACAP

Article de presse - Le Télégramme du 8 novembre 2012

Tuteurs familiaux. Journée de réflexion, aujourd'hui 8 novembre 2012.

Dans les Côtes-d'Armor, plus de 2.500 personnes sont actuellement sous tutelle gérée par un membre deleur famille.
Aujourd'hui à Ploufragan se tient une journée de réflexion sur la question des soutiens à ces tuteurs familiaux

Directeur départemental adjoint de la direction départementale de la cohésion sociale, Christophe Buzzi pilote avec les associations partenaires la journée de réflexion qui a lieu aujourd'hui à Ploufragan (au grand large, parc d'activités des Châtelets) sur le thème du soutien aux tuteurs familiaux.

À qui est destinée cette journée?

Christophe Buzzi : «On peut dire qu'elle concerne tout le monde. Quand un juge des tutelles met en place des mesures juridiques pour protéger quelqu'un, il va prioritairement confier le rôle de tuteur à un membre de la famille de la personne concernée. Le colloque s'adresse donc aux tuteurs familiaux et aux professionnels qui travaillent auprès d'eux.»

Quel sera le contenu du colloque?

«L'objectif premier, c'est de faire en sorte qu'il y ait des échanges entre professionnels qui gèrent les services à destination des tuteurs familiaux. Le deuxième objectif, c'est de faire connaître les dispositifs qui concernent plus de 8.000personnes dans les Côtes-d'Armor. Celles-ci bénéficient de mesures de tutelle et plus d'un tiers de ces mesures sont gérées par des tuteurs familiaux.»

En quoi consiste une mise sous tutelle?

«En 2007, une réforme de la loide 1968 a consisté à resserrer les mesures contraignantes part rapport aux personnes qui ne sont plus aptes à gérer leurs biens ou à se préserver elles-mêmes de difficultés mentales ou physiques. Ces personnes peuvent être mises sous tutelle ou sous curatelle. Le juge désigne alors une personne pour exercer la tutelle.»

Y a-t-il un dispositif particulier dans les Côtes-d'Armor ?

«Un dispositif existe dans le département depuis 1997. Deux associations (l'Union départementale des associations familiales et l'association costarmoricaine d'accompagnement et de protection) ont été rejointes par l'association de protection des majeurs en 2008. Ces associations sont soutenues financièrement par l'État (direction départementale de la cohésion sociale) dans un cadre partenarial et conventionnel.

Une nouvelle convention a d'ailleurs été signée en Mai 2012. Ce dispositif est d'autant plus utile que dans les Côtes-d'Armor, on relève un fort indice de vieillissement de la population et un fort taux d'allocations aux adultes handicapés (AAH).»

Quelles aides apportent les associations partenaires ?

«D'abord une information sur le rôle du tuteur familial mais aussi sur la gestion du mandat, les limites de cette mission, sur les responsabilités, sur les circuits de demande de dérogation, sur les modalités de requête à un juge, sur les outils disponibles ou encore sur les formulations à utiliser ou sur des conseils juridiques.

Après un premier niveau d'intervention à la suite de la nomination des tuteurs, des permanences, des conseils par téléphone et des réunions publiques sont proposées.»

Plus d'informations : http://www.cotes-darmor.gouv.fr, puis rubrique «Lesactions de l'État», «Jeunesse sport cohésion sociale», «Protection des majeurs».

Recueilli par David Le Tiec

Catégorie: 
tutFam
Erreur | APM 22

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.